© Sqlephant. All rights reserved.

Cybersécurité : Stats et Mesures de Protection contre les Attaques SQL injection (SQLi)

Attaques, Protection SQL Injection, Corrections des Vulnérabilités

Attaques SQLi et Protection SQL Injection. Les intrusions via injection SQL (SQL injection) continuent d’être un souci majeur pour la sécurité informatique au niveau Français, et mondial, malgré la présence de moyens de défense (protections WAF et études d’évaluations des vulnérabilités) depuis tres longtemps. En particulier, on observe une hausse notable des cas d’injection SQL ces dernières années. Ces intrusions tirent parti de vulnérabilités dans les applications web et les systèmes de gestion de base de données, entraînant des fuites de données importantes et des pertes financières.

L’année 2023 a confirmé cette tendance, accentuant le besoin critique de dispositifs de sécurité plus efficaces. 

Les injections SQL sont l’une des principales menaces (owasp.org).

Les injections SQL représentent une des menaces les plus sérieuses, étant l’une des trois principales vulnérabilités (source OWASP). 2023 a également été marquée par une recrudescence des attaques par ransomware, avec les SQLi jouant un rôle dans 42% des cas. Voici quelques chiffres concernant les attaques par logiciels de rançon à prendre en compte :

  • Les incidents de logiciels de rançon au niveau mondial ont grimpé de plus de 95% par rapport à 2022. (source DarkReading)
  • En 2023, environ 72% des sociétés à travers le monde ont été touchées par des attaques de logiciels de rançon. (source Statista)
  • Le nombre de victimes de logiciels de rançon en 2023 a surpassé les totaux de 2021 et 2022. (source DarkReading)
  • 36% des entreprises ont été visées par des ransomwares suite à des failles exploitées en 2023. 
  • Après les SQLi, l’usurpation d’identifiants est la deuxième raison principale des infiltrations réussies par Ransomware, tandis que les courriels malveillants arrivaient en troisième position. (source Statista) Ces attaques ont un impact non seulement sur la perte de données et l’image de marque des sociétés et de leurs clients, mais aussi sur les activités commerciales.
Protection contre les SQL Injection. Correction des Vulnerabilités SQLi avec SQLiFixer

Augmentation des attaques avec injection SQL

Impacts

  • Le coût moyen d’une attaque par Ransomware en 2023 est estimé à 1,85 million de dollars US. (source GetAstra)
  • Le coût global moyen d’une fuite de données en 2023 s’élève à 4,45 millions de dollars US, soit une hausse de 15% sur trois ans. (source IBM).
  • 51% des entreprises envisagent d’augmenter leurs investissements en sécurité suite à une violation, incluant la planification et les simulations de réaction aux incidents, la formation des employés, et les outils de détection et de réaction aux menaces. (source IBM)
  • Les économies moyennes réalisées par les organisations qui emploient massivement la sécurité AI et l’automatisation atteignent 1,76 million de dollars US par rapport à celles qui ne le font pas (source IBM)
  • Selon une étude de 2022, il faut en moyenne entre 180 jours et 290 jours aux entreprises pour réparer les failles de sécurité. Dans certains cas, ces failles représentent une menace critique pour l’entreprise.

En moyenne, les entreprises ont réparé les failles de sécurité jugées très critiques en 146 jours. Les failles de faible importance ont pris presque 10 mois à être résolues, étant les plus lentes à corriger.

Impact et Protection contre les Attaques SQLi 

  • SQL injection : 42% des attaques sur les réseaux ouverts au public sont dues à l’injection SQL, soulignant la gravité de ces menaces. 

    Les réseaux internes, bien qu’attaqués moins fréquemment (12%), ne sont pas pour autant épargnés, exposant une vaste zone d’attaque pour les cybercriminels (Source : OWASP). 
  • 21% des entreprises sont encore exposées aux risques d’injection SQL (Source OWASP), 
    et restent vulnérables à cause de systèmes dépassés et d’un manque de solutions de protection adéquates.

Quelques Attaques et Violations Majeures à rappeler :

  • L’attaque par injection SQL la plus conséquente à ce jour a compromis plus d’un milliard d’identifiants et de mots de passe d’utilisateurs, illustrant l’ampleur possible des abus SQLi.
  • Une autre attaque a dérobé les informations de 130 millions de cartes,
  • et en 2021, GAB a perdu 70 gigaoctets de données, incluant des informations sensibles d’utilisateurs (Source : ARSTechnica).

Menaces en Évolution et Dernières Développements 

Le domaine des menaces SQLi est dynamique. Il continue de progresser avec des méthodes avancées et recourant à l’IA pour contourner les dispositifs de sécurité actuels. 

Notamment, une technique d’injection SQL inédite, identifiée début 2023 par Claroty, utilisait des commandes en JavaScript Object Notation (JSON) pour passer outre les Firewall d’Application Web (WAFs), y compris ceux proposés par une Grande Entreprise.

Cette faille a facilité l’accès illégitime aux données et a permis aux assaillants de s’emparer des cookies de session des administrateurs, aggravant ainsi les risques de sécurité (Source : Claroty).

Le Défi de la protection SQL injection continue 

En 2023, 2159 vulnérabilités de type “injections SQL” ont été reconnues comme CVE. La tendance est alarmante.

Malgré la connaissance des dangers et la disponibilité d’outils de prévention, les intrusions via injection SQL se poursuivent avec une croissance forte. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à cette menace persistante :

  • Manque de Connaissance en Sécurité parmi les Développeurs : Une compréhension insuffisante et des compétences nécessaires en matière de sécurité parmi les développeurs, menant à des failles dans la conception et le déploiement des applications ?
  • Tests de Sécurité Insuffisants : Les outils de test automatique ne parviennent pas toujours à identifier précisément les failles SQLi, laissant passer des menaces ?
  • Gestion Inadéquate de l’Accès à la Base de Données : Une mauvaise gestion des droits d’accès et des politiques contribue aussi au risque d’attaques SQLi ?

Conséquences pour les Entreprises 

Les répercussions des intrusions par injection SQL sont vastes, allant de la fuite de données sensibles à d’importantes conséquences financières. Pour les sociétés, ces attaques peuvent causer :

  • Des violations de données coûteuses et une atteinte a l’image / réputation.
  • Des interruptions d’activité et des pertes financières directes.
  • Des frais de remédiation élevés et des conséquences réglementaires possibles.

Stratégies de Protection SQL Injection et de Correction des Vulnérabilités SQLi 

Devant la croissance des menaces SQL injection, les entreprises doivent adopter une démarche proactive et multi-niveaux pour sécuriser leurs espaces numériques. Les stratégies essentielles comprennent :

  • Suppression des Vulnérabilités SQL Injection dans le code source  (SQLiFixer)
  • Formation et Sensibilisation des Développeurs : Améliorer la conscience de la sécurité et les compétences en écriture de code sécurisé.
  • Mise en Place de WAF : Installer et configurer adéquatement les WAF pour détecter et bloquer les tentatives d’injection SQL.
  • Audits de Sécurité Réguliers : Mener des évaluations de sécurité et des tests d’intrusion réguliers pour détecter et réparer les vulnérabilités.
  • Gestion des Accès et des Droits : Restreindre l’accès aux bases de données et appliquer le principe de moindre privilège pour minimiser les risques d’attaques.

Vers une Solution. Protection SQL Injection et Correction des vulnérabilités SQLi 

Correction des Vulnérabilités, Protection vs les SQL injection (SQLi): Combattre la menace des injections SQL (SQLi) exige une approche multi-axes, alliant le développement SQL avec des techniques de codage de pointe, des méthodes de test améliorées, et une utilisation appropriée des outils d’accès aux bases de données. 

Maintenant, la technologie offre une protection efficace contre les injections SQL et permet de corriger toutes les failles SQLi dans le code source pour une protection efficace. Par exemple, il y a des solutions novatrices comme “Sqlephant SQLi Fixer”, une solution brevetée et innovante, efficace tres vite.  (voir document SQLi Fixer)

Quasi-instantanément. Sqlephant SQLi Fixer corrige les failles d’injection SQL 

En outre, les logiciels étant en évolution constante, la rapidité et l’efficacité de SQLi Fixer autorisent l’examen et la réparation des vulnérabilités avant chaque déploiement. 

SQLi Fixer est simple et rapide à utiliser, car il est intégré à GIT. 

Il est désormais faisable de réparer les failles d’injection SQL. Toutes. Presque instantanément, de manière sûre. 

Protégé contre les Injection SQL. Correction des SQLi par SQLi Fixer

Protection contre les SQL Injection. Code sécurisé grâce à SQL Injection Fixer qui fixe les failles d’injection SQL.

Conclusion

Les Attaques SQL injection et les logiciels de rançon demeurent des problèmes majeurs pour la sûreté des données. La prudence, la formation continue et l’implémentation de stratégies de sécurité solides sont cruciales pour défendre les biens numériques face à ces risques constants. 

Les innovations récentes offrent la possibilité de réparer / fixer les failles et vulnérabilités SQLi, assurant ainsi une meilleure Protection contre les SQL Injection.

© Sqlephant - Kawansoft. All rights reserved.